vendredi

Joyeux anniviolette !

Les caravanes partirent. Et le Splendide Hôtel fut bâti dans le chaos de glaces et de nuit du pôle. Depuis lors, la Lune entendit les chacals piaulant par les déserts de thym, - et les églogues en sabots grognant dans le verger. Puis, dans la futaie violette, bourgeonnante, Eucharis me dit que c'était le printemps.

Arthur Rimbaud, Après le déluge


3 commentaires:

  1. Trop balèze, Amos ! Tu nous écrases tous à chaque fois.

    RépondreSupprimer
  2. Ben j'étais un peu le prems à traîner mes Converse avec notre Vio. Et pis, chui un oiseau de nuit, qu'est-ce que tu veux...

    RépondreSupprimer
  3. Oh, les keums, vous êtes trop... enfin... bref, et un mascara à l'eau, un.
    Amos, tu pouvais pas trouver mieux, et ça, c'est tout toi. The must, toujours the must.
    Plein d'amour, seize mille tonne d'amour, et de baisers torrides aussi, tant pis pour toi, tu l'as cherché ;-)

    RépondreSupprimer